A quoi sert le contrôle technique d’une voiture ?

Publié le : 15 février 20214 mins de lecture

Les accidents routiers liés au vieillissement systématique du véhicule ne cessent pas d’augmenter. Une étude concernant le contrôle technique d’une voiture confirme que l’âge moyen approximatif du véhicule atteint les douze ans. C’est pour cela que le pourcentage de la contre-visite augmente aussi. Le contrôle technique est un atout majeur pour minimiser les accidents routiers et pour préserver l’environnement.

Qu’est-ce que le contrôle technique d’une voiture ?

Le contrôle technique d’une voiture est un moyen très efficace pour renforcer la sécurité publique sur la route. Il est évident que les défaillances techniques du véhicule provoquent la plupart des accidents routiers. Le contrôle technique est en fait une procédure réglementaire périodique qui consiste à constater visuellement la défaillance d’un véhicule par des contrôleurs spécialisés. Il est obligatoire pour tous les véhicules qui pèsent moins de 3,5 t. Il s’applique après le 4 ans de mise en circulation d’un véhicule et s’alterne périodiquement selon le type et la spécification de la voiture. La date du contrôle technique s’affiche dans le certificat d’immatriculation. Il doit être renouvelé obligatoirement tous les deux ans, sauf dans le cas particulier des véhicules spécifiques comme le dépanneur, le véhicule de transport sanitaire et d’auto-école qui doivent renouveler le contrôle tous les ans.

À quoi sert le contrôle technique ?

Le contrôle technique permet de cartographier le trafic du parc automobile. Il donne la possibilité de collecter les informations nécessaires pour vérifier et connaitre l’état du parc comme l’âge des véhicules, les nombres précis de contre-visites et surtout les défaillances répétées. L’objectif principal du contrôle technique d’une voiture est le fait d’anticiper toutes les futures défaillances que c’est mineur, majeur ou critique. La réalisation des réparations permet de limiter considérablement le risque d’accident. La loi sur la circulation routière impose des seuils d’émission du gaz polluant sur le pot d’échappement, cela permet de respecter l’environnement et de préserver la santé publique.

Les différents types du contrôle technique

Le contrôle technique périodique s’effectue tous les deux ans. Le contrôleur vérifie en détail l’état du véhicule, il examine brièvement les 133 points et mentionne les défaillances dans un procès-verbal. La date limite de validité du contrôle technique se trouve sur le certificat d’immatriculation du véhicule. Dans le cas défavorable de la visite technique, le propriétaire est gratifié d’un délai de réparation des défaillances de deux mois. Après avoir effectué la réparation nécessaire, il peut présenter son véhicule pour faire une contre-visite. Il y a aussi le contrôle technique complémentaire ou contrôle pollution pour préserver l’environnement. Et enfin le contrôle volontaire qui se déroule sur le même principe que le contrôle réglementaire, il doit s’effectuer avant de faire un long voyage occasionnel.

Plan du site