De quoi est composé le kit sécurité obligatoire d’une voiture ?

Publié le : 15 février 20214 mins de lecture

Il a été convenu par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) de rendre le kit de sécurité routière obligatoire. En France, un gilet de haute visibilité et un triangle de signalisation constituent le kit de sécurité routière. Pour en savoir plus sur le kit et les accessoires de sécurité, consultez l’instruction en ligne sur le code gratuit.

Qu’est-ce qu’un kit de protection pour les voitures ?

Le Code de la route précise qu’un kit sécurité voiture doit être installé pour les automobilistes. Vous pouvez tenir un triangle de signalisation et un gilet rétro réfléchissant lorsque vous conduisez, que ce soit dans votre boîte à gants ou sous votre siège. L’obligation de porter un gilet jaune a été appliquée plus récemment aux véhicules à deux roues, aux véhicules à trois roues et aux quadricycles à moteur sans carrosserie. Il s’agit d’un mécanisme de sécurité visant à protéger le conducteur et les occupants d’une voiture en cas d’arrêt d’urgence sur la route, mais aussi à avertir les autres usagers de la route de la menace. Il s’agit donc d’un dispositif de prévention des blessures sur la route. Après tout, en conjonction avec la vitesse élevée, un manque de vision ou de connaissance des dangers sur la route constitue un danger pour tous.

Où et comment les utiliser ?

Le gilet jaune est l’un des plus importants kit sécurité voiture obligatoire. Pour toute évacuation d’urgence de la voiture, de jour comme de nuit, le plus sûr est de suivre le réflexe de glisser sur son gilet. La visibilité est trois fois plus importante de jour (300 m au lieu de 100 m sans le gilet) et cinq fois plus importante de nuit (160 m au lieu de 30 m sans le gilet). Pour sécuriser un véhicule à l’arrêt (accident, panne…) ou pour porter secours à une tierce personne, le triangle d’alarme est indispensable. Conformément aux feux de détresse, lorsque le véhicule est arrêté à sa sortie, il faut éloigner le triangle d’au moins 30 m et, si nécessaire, d’environ 100 m en aval (distance d’arrêt requise pour les véhicules roulant à 90 km/h) ou en amont de la courbe. Non obligatoire, mais doublement utile : pour signaler un accident en aval et en amont, un deuxième triangle peut être utilisé. Le conducteur doit se poser la question de son utilisation si la voiture est arrêtée sur l’autoroute et envahit la route. Si cela met en danger la sécurité du conducteur, le triangle ne sera pas monté.

Quelques systèmes de protection

Vous aimerez ne pas avoir à les utiliser, mais dans certains cas, ils permettent de sauver des vies et encouragent le kit sécurité voiture à intervenir avec succès. Pour éteindre un incendie dans le compartiment moteur, un extincteur de 1 kg est nécessaire. Par exemple, dans le cas d’une voiture qui s’enfonce dans la mer, un marteau brise vitre est un équipement pratique pour sauter de l’habitacle. Pour détacher les ceintures de sécurité, vous utilisez un modèle équipé d’une lame de rasoir. Pour frapper un garage ou une station-service, il est important de disposer d’une bombe anti-crevaison. Une trousse de premiers secours peut être très utile (ciseaux, compresses, sparadraps, désinfectants, etc.). Très vite, une couverture de survie pour couvrir un blessé se refroidit.

Plan du site