Achat d’un véhicule d’occasion : à quoi prêter attention ?

Face à la crise, la vente de véhicule d’occasion connaît une nette augmentation ces dernières années. Il faut dire que le prix de ces modèles est très attractif par rapport aux voitures neuves. Néanmoins, il est judicieux de faire preuve de vigilance lors de l’achat d’une voiture d’occasion. En effet, les pièges et les arnaques sont nombreux.

Vérifiez scrupuleusement l’état de la voiture

Un véhicule d’occasion a particulièrement attiré votre attention ? Avant de conclure la transaction, il est prudent de contrôler minutieusement l’état de la voiture. Les acheteurs ont tendance à s’attarder sur l’aspect extérieur du véhicule : la peinture, la carrosserie, les vitrages… Néanmoins, il faut surtout vérifier le moteur, les composants mécaniques, les pneumatiques, le système de freinage, etc. Vous êtes novice en mécanique automobile ? Dans ce cas, faites vous accompagner par un proche ayant une expertise dans ce domaine. Ce dernier saura repérer les éventuelles défaillances au niveau de la voiture et vous conseiller au mieux avant de conclure la transaction.

Testez les performances de la voiture

Certains dysfonctionnements au niveau de la voiture ne sont perceptibles que lors de la conduite. De ce fait, il est toujours prudent de faire un essai sur route pour tester la voiture. C’est l’occasion de vérifier la performance de l’auto, le système de freinage, la maniabilité en termes de conduite, l’état des pneumatiques… Cette prudence vous évitera bien des mésaventures. En effet, l’achat d’une voiture d’occasion en mauvais état constitue un gouffre financier. Les frais relatifs à la révision et la réparation de l’auto peut s’élever à des centaines voire des milliers d’euros. La bonne affaire risque de se transformer en cauchemar pour le nouveau propriétaire.

Examinez minutieusement les documents fournis par le vendeur

Lors de la vente d’un véhicule d’occasion, le propriétaire actuel doit fournir divers documents. Il convient de faire les vérifications d’usage de ces papiers avant la conclusion de la transaction. Assurez-vous que les mentions sur la facture et la carte grise correspondent parfaitement à l’identité du vendeur. En effet, la revente de voitures volées est en forte hausse depuis quelques années. Accordez également une attention particulière au procès-verbal de contrôle technique. À noter que ce document doit dater obligatoirement de moins de 6 mois. Le procès-verbal de contrôle technique retrace l’ensemble des éventuels dysfonctionnements au niveau de la voiture lors de sa révision. Vous aurez une idée concrète de l’état du véhicule et des travaux de réparation à réaliser. Si certaines mentions vous apparaissent floues, n’hésitez pas à poser des questions au vendeur.